• Cette randonnée peu ce faire en moins de 8 heures

    Situé à environs 1400 mètres d'altitude, la Plaine d'Affouches surplombe l’Îlet à Guillaume et fait partie intégrante de la Réserve de la Roche Écrite. Tendez l'oreilles ou ayez de bon yeux car vous pourrez apercevoir ou entendre le tuit-tuit qui n'est visible que à la Réunion et uniquement dans ce coin de l'île. Ne surtout pas jeter des déchets pour éviter les rongeurs qui peuvent nuire à l'espèce et respecter le magnifique site historique de l’Îlet à Guillaume.

    Fiche technique
    Durée Durée moyenne: 13h05[?]
    Distance Distance : 25.88km
    Dénivelé positif Dénivelé positif : 2375m
    Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 2375m
    Point haut Point haut : 1705m
    Point bas Point bas : 470m Difficile Difficulté : Difficile
    Retour point de départ Retour point de départ : Oui
    A pied A pied
    Commune Commune : Saint-Denis (La Réunion) (97400)
    Départ Départ : S 20.916853° / E 55.409323°
    Carte et diagramme sur : https://www.visorando.com/rando…/856193-carte-diagramme.html

    ACCES : Que vous venez de St-Denis ou de la Possession prendre la direction de la Montagne via la D41 et ce garer au niveau du sentier qui monte vers la Fenêtre de l'Ilet à Guillaume qui est bien indiquer à droite de la route en venant de la Possession et à gauche en venant de St-Denis (D/A)

    Cette randonnée peu ce faire en moins de 8 heures. Le dénivelé est surestimé : il y'a environs 1500 mètres de D+ et D- et non 2375

    (D/A)S’engager sur le sentier. Celui-ci monte d’abord en pente douce sous un beau couvert végétal de jamrosats. Quelques portions peuvent être glissantes par temps de pluie. La montée jusqu’au rempart est cependant courte. Enjamber ensuite un ruisseau avant de passer dans une zone à découverte pour une très courte durée.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (1)En environs 20 minutes atteindre le bord du rempart de la Rivière St-Denis et prendre à droite à la première intersection sur le Sentier des Goyaviers. Il chemine effectivement tout du long dans une agréable forêt de goyaviers dont leurs fruits sont les bienvenus bien qu’il s’agit d’une espèce envahissante. Le sentier longe parfois de très près le rempart mais la végétation est tellement importante qu’on ne peut pas le voir. Cette portion sur le Sentier des Goyaviers ne sera qu’une succession de montées et de descentes avec des portions plates par moments et toujours en cheminant essentiellement dans les goyaviers pendant près de 45 minutes. Vers la fin du sentier quelques trouées donnent sur le Piton de la Grande Chaloupe et la végétation change légèrement avec l’apparition des fougères. Le fait que l’on peut voir la Route Forestière 20 de la Plaine d’Affouches démontre l’arrivée prochaine à celle-ci. 

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (2)Aboutir à une piste qui semble délaisser et la suivre à gauche. Au prochain virage profiter d’une belle vue vers la Grande Chaloupe et le littoral.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (3)Prendre à gauche à la prochaine intersection. C’est partit pour environ 45 minutes sur la Route Forestière 20 de la Plaine d’Affouches. Certaines parties peuvent paraîtres interminables mais la piste est magnifique. De très belles aires de pique-nique ont été installés ici et là mais qui voient très peu de monde. Certaines parties longent des parois rocheuses ou la terre est très friable. Le changement de végétation est alors total avec les branles. Quelques portions en bord de rempart donnent lieu à de magnifiques panoramas sur le Colorado, St-Denis et la vallée de la rivière éponyme. Après être passer près d’une antenne puis d’un kiosque, un sublime panorama sur l’Ilet à Guillaume est présent. Il est possible de voir la Plaine d’Affouches et la route qui poursuit à flanc de falaise vers celle-ci. Ce dresse aussi la crête sur laquelle passe le sentier qu’il faudra emprunter plus tard. Avant d’arriver au Kiosque d’Affouches profiter d’une dernière vue sur l’océan.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (4)Arriver à une barrière et à un kiosque qu’on appelle Kiosque d’Affouches. Prendre alors le premier sentier à droite du kiosque et qui monte vers le Piton de la Grande Chaloupe. La montée est régulière jusqu’au piton mais reste agréable et pas très pentue. La première partie ce fait dans une forêt dense et la deuxième sera à découverte avec de beaux panoramas sur le Colorado et le chemin parcourut.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (5)Le sommet du piton s’atteint après 20 minutes de montée au niveau de la prochaine intersection. Continuer alors tout droit et laisser à gauche l’ancien sentier qui rejoint la Plaine d’Affouches. Plus loin s’offre une première vue sur le Cimendef et le Gros Morne. A droite ce dresse le paysage très vallonné de la Grande Montagne tandis qu’à gauche ce trouve la Plaine d’Affouches et sa forêt de cryptomérias. Le sentier est plus ou moins étroit celons les passages. Une très grande partie du sentier ce fait sur la crête avec toujours des points de vue sublime vers la Plaine d’Affouches, la Grande Montagne ainsi que plus hauts sommets entourant le Cirque de Mafate.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (6)Après environs 1 heure de marche atteindre le Piton Batard et entamer une descente de 100 mètres de D-. Il est possible de voir quelques cases du côté de Dos d’Ane si le temps le permet ainsi que vers la Roche Vert Bouteille.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (7)A la prochaine intersection prendre à gauche vers la Roche Ecrite. Les premiers panoramas sur le cirque apparaissent rapidement et le spectacle est tout simplement époustouflant ! Il impossible de voir tout les îlets mais une grande partie est visible. Pour profiter totalement du point de vue il faut cependant impérativement arriver la avant 9 heures sans quoi les nuages viendront gâcher le panorama. Le sentier est en bordure de rempart mais est rarement vertigineux sur cette portion très fréquenté par les randonneurs. Quelques portions de pentes seront cependant bien prononcés et l’essentiel de la progression ce résume en une alternance de montées et de descentes. Le sentier quitte ensuite peu à peu le rempart avant de s’engager dans une forêt de tamarins, fanjans et autres espèces végétales sans oublier malheureusement les vignes marronnes.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (8)Au niveau de la prochaine intersection ce trouve le visage d’un terrifiant serpent. Prendre alors à gauche. Commence alors la descente vers la Plaine d’Affouches. Il faudra au départ ce courber pour passer sous de grosses branches d’arbres qui ont poussés à l’horizontale. La descente est régulière mais n’est guère difficile. Quelques passages en bord de falaises donnent lieux à de beaux points de vue vers le Nord tandis que d’autres peuvent influencer les personnes sujettes au vertige. Vers la fin de la descente le sentier croise une petite canalisation.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (9)Arriver à la Plaine d’Affouches et à la fin de la route éponyme et prendre le sentier qui continu tout droit. Toute la traversée de la Plaine d’Affouches ce fera sous une forêt de cryptomérias. Cette partie est bien agréable pour l’ombre qu’elle procure mais désagréable pour les chevilles. Certaines portions peuvent paraître longues mais quelques rares panoramas donnent sur l'Entonnoir.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (10)A la route forestière prendre à droite.

    (11)Passer un lacer puis devant d’ancien bâtiments abandonnés et reprendre à droite le prochain sentier.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (12)A la prochaine intersection prendre le sentier à droite et entamer la descente vers l’Ilet à Guillaume. La première partie de la descente ce résume essentiellement à des lacets avec une forte pente sur un sentier un peu glissant. Le passage des deux premières échelles arrive rapidement et peuvent sensibiliser les personnes sujettes au vertige. La partie en lacets ce fera sous un couvert végétal. Le sentier s’engage ensuite sur une crête et sera exposé. Mais le panorama sur la Rivières St-Denis et les remparts alentours sont magnifiques. Certaines portions peuvent la aussi affecter les personnes sujettes au vertige mais certains passages sont sécurisés par des mains courantes ou par des rambardes. A gauche ce laisse voir l’impressionnant cassé du Bras Guillaume dont la chute doit être très belle quand il y’a de l’eau. Passer ensuite une troisième et dernière échelle avant de gagner la forêt de camphriers de l’Ilet à Guillaume.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (13)Arriver à une grosse canalisation et la suivre sur la gauche.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (14)Passer près d’ancien murets en pierres et au niveaux de ceux-là prendre à gauche vers le cimetière de l’Ilet à Guillaume. Le cimetière est très petit et les tombes bien trop petites pour un adulte. On peut penser que ce sont celles des enfants qui on fait un séjour dans l’îlet. Il s’agit d’un lieu de culte, il ne faut en aucun cas salir cet endroit !
    Revenir ensuite aux murets de pierres et continuer tout droit sur un large sentier qu’on imaginait facilement comme étant une allée il y’a plusieurs décennies.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (15)Arriver ensuite sur une sorte de place ou ce trouve à droite une ancienne maison abandonné ainsi qu’un point d’eau à gauche. Le sentier descend ensuite vers le lit de la rivière dont le premier lacet comporte une très courte portion pavé. La descente vers le Bras Guillaume prendra environs 30 minutes mais ne comporte guère de difficultés. Le sentier croise quelques fois la grosse canalisation rencontré plus tôt.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (16)A la prochaine intersection prendre à gauche vers la ravine et laisser le sentier qui continue tout droit vers la passerelle qui risque de s'écrouler. A celle-ci la redescendre ensuite en rive droite.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (17)Cette portion est bien agréable et est bien meilleure que de passer par la passerelle. 

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (18) Passer sous celle-ci puis reprendre le sentier en rive gauche qui grimpe assez fortement vers elle.

    (19) A celle-ci prendre le sentier à droite.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (20)Aboutir rapidement à une plate forme d'ou il est possible de voir le chemin effectuer depuis la Plaine d'Affouches. Entamer quelques lacets avant de retrouver la canalisation et de la suivre. Quelques portions peuvent affecter les personnes sujettes au vertige. Le sentier est en montée constante mais offre de très beaux points de vues sur la vallée de la Rivière St-Denis. Le sentier peu rappeler celui de la canalisation des orangers. Les fuites d'eau ne sont pas rare sur cette portions à flanc de rempart.

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    Le tour de la Plaine d'Affouches par l’îlet à Guillaume (RANDONNÉE)

    (1) Au prochain croisement continuer tout droit et rejoindre le point de départ par le même itinéraire (D/A)

    Points de passage :
    D/A : km 0 - alt. 620m - D41
    1 : km 0.94 - alt. 774m - Fenêtre de l'Ilet à Guillaume, prendre à droite
    2 : km 2.97 - alt. 997m - Tourner à gauche
    3 : km 3.1 - alt. 1013m - Prendre à gauche
    4 : km 6.48 - alt. 1182m - Kiosque, prendre le premier sentier à droite
    5 : km 7.35 - alt. 1324m - Piton de la Grande Chaloupe, aller tout droit
    6 : km 9.39 - alt. 1496m - Piton Batard
    7 : km 10.94 - alt. 1446m - Prendre à gauche
    8 : km 13.59 - alt. 1700m - Tourner à gauche
    9 : km 15.33 - alt. 1466m - Continuer tout droit
    10 : km 17.08 - alt. 1291m - Prendre à droite
    11 : km 17.33 - alt. 1278m - Obliquer à droite
    12 : km 17.7 - alt. 1225m - Prendre à droite
    13 : km 19.75 - alt. 757m - Suivre la canalisation à gauche
    14 : km 19.97 - alt. 725m - Murets de pierres, cimetière
    15 : km 20.18 - alt. 715m - Ilet à Guillaume
    16 : km 21.83 - alt. 487m - Prendre à gauche vers la ravine
    17 : km 21.89 - alt. 504m - Redescendre la ravine en rive droite
    18 : km 21.98 - alt. 471m - Remonter vers la passerelle
    19 : km 22.02 - alt. 489m - Passerelle, prendre à droite
    20 : km 22.17 - alt. 473m - Plateforme
    D/A : km 25.88 - alt. 620m - D41

    Informations pratiques :

    Cette randonnée peu ce faire en moins de 8 heures

    Plusieurs passages pouvant affecter les personnes sujettes au vertige
    Trois échelles entre le (12) et (13)
    Commencer la randonnée au plus tard à 6 heures pour profiter des meilleurs panoramas
    Point d'eau à l’Îlet à Guillaume (15)
    Tables et kiosques disponibles entre le (3) et (4)

    Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée.

    Pendant la rando ou à proximité :

    A voir :

    -Le Cirque de Mafate
    -L’Îlet à Guillaume et son cimetière : c'était en fait un pénitencier pour enfant de 1864 à 1879. Quelques vestiges subsistent encore

    Profiter des différents panoramas


    votre commentaire
  • La région des Makes regorge de nombreuses possibilités de randonnées. La Source de la Maison Rouge est captée pour alimenter un immense réservoir dans la forêt de Bon Accueil qui alimente en eau une grand partie de la commune de Saint-Louis. Mystérieuse et secrète, cette ravine est préservée de fréquents passages. Situé à 1400 mètres d'altitude, elle peut s'atteindre par le Sentier Canal mais l'aller-retour n'est pas accessible à tous.

    Fiche technique :
    Durée moyenne: 3h00[?]
    Distance : 6.09km
    Dénivelé positif : 521m
    Dénivelé négatif : 521m
    Point haut : 1466m
    Point bas : 945m 
    Difficulté : Moyenne
    Retour point de départ : Oui
    A pied
    Commune : Saint-Louis (La Réunion) (97450)
    Départ : S 21.202246° / E 55.398267°
    Carte et diagramme sur : https://www.visorando.com/randonnee-la…/carte-diagramme.html

    Accès : de Saint-Louis, prendre la direction des Makes via la D20. Au village, rester ensuite sur la même route jusqu'à l'église. Au niveau de l'église, prendre alors à gauche vers les Platanes. À la fin de la route, prendre à droite et se garer sur le bas-côté à la fin de la route.

    (D/A) Continuer sur la piste à la fin de la route. Dès les premiers mètres, profiter de belles vues vers le Camp 2000. C'est un début de randonnée agréable et une bonne mise en jambe pour la suite du parcours. S'enfoncer rapidement dans une forêt de bois de couleurs avec des fanjans mais aussi des pestes végétales. Plutôt plate au départ, la piste grimpe rapidement.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    (1) Passer devant un réservoir à main droite. Prendre à gauche au niveau de celui-ci sur un beau sentier mais assez glissant et à travers une luxuriante végétation. La pente sera plus faible au niveau d'un ruisseau.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    (2) À la prochaine intersection, obliquer à droite sur un sentier toujours beau. Prendre ensuite à gauche et entamer une courte descente.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    (3) Laisser ensuite à gauche le Sentier de Découverte (chemin du retour) pour prendre à droite le Sentier Canal. Celui-ci se remarque très facilement bien que rares sont les personnes à passer, hormis les équipes d'entretien, les chasseurs de tangues, quelques braconniers et quelques très rares randonneurs. D'abord en légère montée, le sentier suit ensuite la courbe de niveau. Le sentier suit constamment une canalisation qui émerge de plus en plus souvent de terre. Le sentier est étroit mais est bien protégé du vide par la végétation où se laissent voir quelques trouées vers la Petite Terre et le rempart vers le Malbart Mort. Le sentier sera plus envahi que d'autres à certains moments mais se voit très facilement.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    Après quelques minutes sur le Sentier Canal, franchir un ruisseau sur une passerelle encore solide. Remarquer à gauche une belle vue sur la Petite Terre, le Malbar Mort ainsi que sur un vertigineux cassé. À droite, se trouve un ancien ouvrage en ruine, un bassin ainsi qu'une petite chute d'eau. Après la passerelle, continuer de suivre le sentier sur des marches en bois qui sont très glissantes. On ne compte plus les passages ou les longoses viennent nous chatouiller. Le sentier longe parfois des barres rocheuses en suivant au plus près la courbe de niveau. Avant d'arriver à la ravine, un éboulis à eu lieu récemment mais le passage est facile grâces aux équipes d'entretien qui ont bien déblayé le passage.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    (4) Arriver à la Ravine Bellevue et la remonter. Le sentier reprenait tout droit mais un important éboulis oblige à faire le tour. La ravine est constitué d'immenses crevasses composées de plantes épiphytes qui apportent un certain charme aux lieux. La remontée de la ravine est très glissante ! Prendre son temps pour progresser. Par moments, se laisse voir la crête qui sépare la Ravine de Maison Rouge du ruisseau enjambé par la précédente passerelle. Remonter la ravine sur quelques mètres et prendre à gauche sur une trace laissée par quelques passages. Arriver à la canalisation et au sentier, et prendre à droite. Il faudra se courber à plusieurs reprises pour passer sous de beaux troncs d'arbres avec leurs plantes épiphytes. Enjamber la ravine une deuxième fois et reprendre la progression de l'autre côté. Tous les gués se traversent sur une sorte de radiers en béton.

    Cheminer pendant quelques centaines de mètres en rive gauche puis traverser la ravine pour une troisième fois. Plusieurs crevasses, toutes avec des plantes épiphytes, méritent une pause photo. Cheminer pendant quelques mètres en rive droite.

    Traverser la ravine une quatrième fois et repasser en rive gauche toujours le long de la canalisation.Le sentier reprend tout droit mais est envahi par la vigne marronne. Il faudra remonter la ravine pendant quelques mètres toujours sur des roches glissantes avant de reprendre une trace à droite et d'obliquer à gauche une fois avoir atteint la canalisation et son sentier.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    Enjamber la ravine une cinquième fois. Un passage est délicat pour rejoindre le sentier de l'autre côté. Il est aidé par une main courante mais le passage demande tout de même de l'attention. Il est possible de l'éviter en remontant la ravine sur quelques mètres, de prendre à gauche sur une trace et de prendre à droite après avoir rejoint la canalisation.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    Traverser la ravine une sixième fois. Rejoindre rapidement la ravine et la traverser une dernière fois.

    À la fin du sentier, arriver à la Source de la Maison Rouge ainsi que son captage. Il est possible de remonter la ravine sur quelques mètres. Ne pas louper l'étrange, terrifiant et surprenant visage en rive droite de la ravine (voir photo). Les roches sont toujours glissantes et on chemine dans une sorte de canyon avec ces hautes parois rocheuses d’où se jettent d'agréables pisses-en-l'air. Au bout de ce canyon : un beau cassé avec son bassin. Lorsque l'eau est présente, un passage dans l'eau sera obligatoire avant celui-ci. Prendre quelques minutes pour se reposer.

    La Source de la Maison Rouge (RANDONNEE)

    (5) Refaire le chemin inverse par le même itinéraire pour revenir au croisement avec le Sentier de Découverte.

    (3) Continuer tout droit. Le sentier est en légère descente, bien marqué et fréquenté.

    (6) À la prochaine intersection, prendre à gauche puis à droite à la suivante. Remarquer à droite une très vieille passerelle. Le sentier officiel passait par ici mais celle-ci à bien vieilli avec le temps.
    Aux deux prochaines intersections, continuer tout droit. Entamer une descente assez prononcée sur des marches.

    (7) Arriver au Sentier du Malbart Mort, prendre à gauche puis à droite à la suivante et rejoindre le parking (D/A).

    Points de passage :
    D/A : km 0 - alt. 945m - Fin de la route
    1 : km 0.7 - alt. 1053m - Réservoir, prendre à gauche
    2 : km 0.98 - alt. 1088m - Tourner à droite
    3 : km 1.24 - alt. 1116m - Prendre à droite le Sentier Canal
    4 : km 2.17 - alt. 1301m - Ravine Bellevue
    5 : km 3.18 - alt. 1466m - Source de la Maison Rouge
    6 : km 5.37 - alt. 1072m - Tourner à gauche
    7 : km 5.94 - alt. 954m - Prendre à gauche
    D/A : km 6.09 - alt. 945m - Fin de la route

    Informations pratiques :

    Sortie qui n'est pas accessible à tous et à éviter absolument par temps pluvieux !

    Cliquer ici pour savoir comment se rendre au départ de la randonnée.

    Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée.

    Pendant la rando ou à proximité :

    À faire :
    Le Sentier de la Découverte et le sentier d'interprétation de Bon Accueil : https://randopitons.re/…/1135-sentier-decouverte-bois-bon-a…

    Le Sentier du Malbart Mort : https://randopitons.re/…/1302-makes-point-vue-makes-sentier…

     

    À voir :
    L'aire de pique-nique des platanes.
    La cascade et son bassin près de la première passerelle.
    Les pisses-en-l'air, le bassin et le cassé en amont de la Source de la Maison Rouge.


    votre commentaire
  • Le Sentier Littoral Nord à vu le jour avec la CINOR. Parcourant tout le littoral Nord sur plus de 20 kilomètres, c'est un parcours très fréquenté à deux pas de la civilisation. Cette randonnée ne comporte aucune difficultés si ce n'est sa distance (plus de 20 kilomètres) et peut se faire entièrement en famille. C'est l'occasion de passer devant des lieux incontournables dans le Nord de l'île tel que le port de pêche de Sainte-Marie et le Phare de Bel Air.

    Fiche technique :
    Durée moyenne: 5h55[?]
    Distance : 20.25km
    Dénivelé positif : 64m
    Dénivelé négatif : 49m
    Point haut : 48m
    Point bas : 0m 
    Difficulté : Facile
    Retour point de départ : Non
    A pied
    Commune : Saint-Denis (La Réunion) (97400)
    Départ : S 20.875001° / E 55.445608°
    Arrivée : S 20.901749° / E 55.602225°

    Accès point de départ : Prendre la direction de Saint-Denis puis du Barachois.

    Si vous venez de Saint-Paul, se garer vers le début du prochain parc boisé à gauche.
    Si vous venez de Saint-Benoit, suivre la route jusqu’à passer devant le restaurant Roland Garros et se garer à la fin du parc boisé à droite de l’autre côté de celui-ci.
    Accès point d’arrivé (si vous voulez faire le circuit dans l'autre sens) : Prendre la direction de Sainte-Suzanne.

    Si vous venez de Saint-Denis, sortir au niveau de l’échangeur 15 sur la N2002 en direction de Sainte-Suzanne centre. Suivre la route jusqu’à l’arrêt de bus École Catholique et prendre à gauche sur la Rue Hypolite Piot. À son terminus, prendre à gauche et se garer à la fin de la route.
    Si vous venez de Saint-Benoit sortir au niveau de l’échangeur 16 vers Sainte Suzanne centre et prendre à droite sur la D51. Au rond-point prendre la sortie d’en face puis prendre à droite à la fin de la route. Suivre la route jusqu’à l’arrêt de bus École Catholique et prendre à gauche sur la Rue Hypolite Piot. À son terminus prendre à gauche et se garer à la fin de la route.
    (D/A) Rejoindre le bord de mer du Barachois ou sont situés 4 canons qui servaient à défendre la ville. Profiter ici d’une belle vue sur la Route du Littoral, le Cap Bernard et la Montagne. Suivre ensuite le bord de mer qui peut être très fréquenté selons les périodes. Cette randonnée est quasiment plate.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (1) Atteindre rapidement un parking avec des camions bar. Prendre alors à droite puis de suite à gauche. (Au courant de la randonnée il y aura plusieurs points pour se ravitailler).
    Arriver près d’un second parc boisé avec d’innombrables pinpins et Vacoas avant de rejoindre à nouveau le bord de mer ou s’offre une belle vue sur la Pointe Sainte-Marie ainsi que le chemin restant à accomplir. À partir de maintenant prendre tout droit à chaque intersections jusqu’à avoir quitter Saint-Denis.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (2) Suivre le bord de mer sur un chemin goudronné ou autrement dit le Sentier du Littoral (ou Sentier Littoral Nord). Le spectacle de la mer qui se déferle sur les plages de galets peut être saisissant. Certains endroits peuvent faire rappeler les plages de galets à Nice. Par moment, un sentier longe le chemin et il est possible de l’emprunter pour s’éloigner un peu plus du bruit incessant de la circulation. Après environs 30 minutes de marche atteindre le Cimetière de l’Est qu’il est possible de visiter et d’où se dresse en arrière plan une belle vue sur les hauteurs de la ville.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (3) Rejoindre l’autre côté du cimetière et emprunter la passerelle en blanc avant de reprendre la progression sur le chemin ou le sentier. Passer devant un respectable banian remarquable de loin par sa hauteur.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (4) Le chemin rejoint ensuite le Boulevard Lancastel qu’il faudra suivre pour traverser la Ravine des Patates à Durant avant de le reprendre de l’autre côté. Rejoindre un dernier parc au niveau de l’échangeur de la Bretagne : c’est le signe que la traversée de Saint-Denis est bientôt finie.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (5)Traverser le parc par la droite et aboutir à une rue qu’il faudra suivre. C’est parti pour quelques kilomètres le long de la N2. Enjamber la Ravine du Chaudron avant de remonter légèrement. Ce sera la seule pente de la randonnée.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (6) Effectuer une longue ligne droite et au prochain rond-point prendre la deuxième sortie en le contournant par la gauche.

    (7) Prendre ensuite à gauche sur un chemin réservé aux piétons pour contourner un échangeur. S’engager sur le sentier qui passe sous le pont enjambant la Rivière des Pluies et poursuivre de l’autre côté par la gauche sur un chemin qui semble délaissé.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (8) Il aboutit à un cul de sac. Prendre à gauche puis tout de suite à droite.
    Prendre de nouveau la première piste à droite. À la première rue prendre à gauche puis tout de suite à droite. Passer devant le lieu le plus visité des touristes à la Réunion : l’Aéroport Roland Garros.
    Au rond-point prendre la sortie à droite.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (9) Reprendre le Sentier Littoral Nord qui démarre à gauche et qui longe la Rue Adolphe Pegoud.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (10) Au rond-point, reprendre le chemin piéton qui démarre à gauche de celui-ci. Enjamber la Ravine de la Mare avant de s’éloigner petit à petit du bruit dû à la nationale.

    (11) Contourner un petit rond-point par la gauche et reprendre la progression par la gauche.

    (12) Arriver près d’un gros rond-point, le contourner par la gauche et suivre la troisième sortie en direction du port de plaisance.

    (13) Prendre à gauche sur un escalier qui mène au port de pêche qui s’atteint facilement. Ce port est un des plus connus de l’île. Il marque aussi l’extrémité Est de la piste d’aviation. Il figure parmi de nombreuses cartes postales et il serait dommage de ne pas aller y faire un tour. Quelques pêcheurs seront peut être de la partie selon l’heure. Revenir ensuite sur le Chemin du Littoral par le même itinéraire.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (13) Prendre à gauche. À droite se trouve le très fréquenté Parc de Bois Madame. Avant d’arriver à Sainte-Marie, profiter d’une belle vue sur la pointe éponyme et sur la ville. À la ville longer le front de mer sur une belle petite allée et passer devant la chapelle Notre-Dame de la Salette. En se retournant, il est possible de voir tout le chemin parcouru depuis Saint-Denis. Suivre le littoral avant de s’en éloigner pendant quelques mètres.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (14) Reprendre à gauche le Sentier du Littoral. Un panneau indique que le sentier est fermé. Il est largement praticable mais chacun doit prendre ses responsabilités. Plus tard, plusieurs panneaux indiquent qu'il est fermé pour cause de chute de pierres.
    La piste longe un temps quelques champs de cannes, cocotiers, faux poivriers mais s’engage rapidement le long de barres rocheuses. Plusieurs tas de petites roches sont entassés ci et là sur les bas côtés. Bien que le sentier soit fermé, beaucoup de gens l’empruntent encore. Lors des rares trouées dans la végétation, profiter de quelques vues sur des plages de galets. Suivre la piste jusqu’à son terminus en prenant la plus nette à chaque intersections.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (15) À sa fin, continuer tout droit sur une route départementale et profiter à gauche d’une vue sur la Pointe de la Ravine des Chèvres.
    Enjamber la ravine éponyme et reprendre à gauche le Sentier du Littoral qui démarre au prochain virage. Ce sentier, qui est en fait là aussi une piste, est toujours ouvert sur cette partie qui longe moins de barres rocheuses. Passer sous un ancien pont qui tient encore debout malgré son âge et qui est remarquablement bien intact.

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (16) À la prochaine intersection, prendre à gauche le chemin qui descend vers la Chapelle Front de Mer
    (Impossible à manquer car il y a un panneau d’indication). Il est possible d’aller la voir mais en ne touchant aucun des lieux de cultes et en les respectant ! La chapelle s’atteint en un rien de temps mais il ne faut pas enjamber la chaîne à la fin de la route ! L’endroit est idéal pour ceux qui voudraient se recueillir car éloigné de tout ! Revenir ensuite au précédent croisement

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    (16) Prendre à gauche à travers les champs de cannes et cocotiers. Au détour d’un long virage, apercevoir la ville de Sainte-Suzanne et surtout son phare qui marque la fin du parcours. La piste se transforme en un agréable chemin goudronné avec une végétation de plus en plus luxuriante. Arriver très rapidement à un surprenant tunnel : il s’agit d’un reste de l’ancien chemin de fer à la Réunion. À la sortie de celui-ci, un regard vers le haut permet de voir le très beau Phare de Bel Air aussi appelé Phare du Beau Pays. Parmi les trois phares qui ont été construit à la Réunion, seul celui-ci existe encore. Il abrite à ses pieds un musée qu’il est possible de visiter. L'arrivé au bout du tunnel marque la fin du périple(A).

    Le Sentier Littoral Nord (RANDONNÉE)

    Points de passage :
    D : km 0 - alt. 7m - Barachois
    1 : km 0.56 - alt. 12m - Prendre à gauche
    2 : km 2.02 - alt. 11m - Continuer tout droit
    3 : km 2.93 - alt. 8m - Prendre à gauche sur la passerelle en blanc
    4 : km 3.55 - alt. 10m - Prendre à gauche le long de la N2
    5 : km 5.79 - alt. 16m - Continuer tout droit sur une rue
    6 : km 7.24 - alt. 30m - Prendre la deuxième sortie
    7 : km 7.32 - alt. 32m - Prendre le chemin piéton à gauche
    8 : km 8.14 - alt. 48m - Obliquer à gauche
    9 : km 8.77 - alt. 41m - Tourner à gauche sur le Sentier Littoral Nord
    10 : km 9.77 - alt. 46m - Prendre le chemin piéton à gauche
    11 : km 10.56 - alt. 37m - Reprendre tout droit le chemin piéton
    12 : km 11.51 - alt. 11m - Prendre la troisième sortie
    13 : km 11.86 - alt. 9m - Prendre l'escalier à gauche
    14 : km 14.49 - alt. 14m - Tourner à gauche sur le Sentier du Littoral
    15 : km 16.7 - alt. 16m - Continuer tout droit
    16 : km 18.08 - alt. 31m - Prendre à gauche vers la Chapelle Front de Mer
    A : km 20.25 - alt. 24m - Phare, tunnel, parking

    Informations pratiques :

    Plusieurs points d'eau, des tables, des kiosques, bars et de supérettes durant la rando.
    Pour la Chapelle Front de Mer : ne pas toucher les lieux de culte et ne pas dépasser la chaîne en fin de route !
    La partie entre Sainte-Marie et la Ravine des Chèvres est fermé pour cause de chute de pierres. Cette portion est largement praticable mais en prenant ses responsabilités !
    Sortie à éviter par forte houle !

    Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée.

    Pendant la rando ou à proximité :

    À voir :
    Le Barachois (D)
    L'Église de la Délivrance (depuis le point de départ continuer de descendre vers le Port, enjamber la rivière et prendre la première à gauche. L'église est à droite)
    La Rue de Paris et ses monuments
    Le Cimetière de l'Est et son cimetière militaire
    Le Cimetière la Peste
    L'Aéroport Roland Garros
    Le Port de Sainte-Marie
    Le Parc Bois Madame
    La Chapelle de la Salette
    La Chapelle Front de Mer
    Le Phare de Bel Air, son musée et son tunnel (A)

    À visiter :

    La ville de Saint-Denis (D)


    votre commentaire
  • Le Pic Adam doit son nom à un des botanistes de l'île. Il est parcouru sur son flanc Ouest par de nombreux petits ruisseaux qui sont souvent en eau. Plusieurs captages ont été alors créés et sont reliés par une canalisation visant à acheminer en eau les habitations en aval. Il est possible de longer cette canalisation en faisant une randonnée sans difficultés majeures mais qui comporte des passages délicats pour des enfants, surtout en allant à la belle cascade sur la Ravine Blanche.

    Fiche technique :
    Durée moyenne: 1h45[?]
    Distance : 3.43km
    Dénivelé positif : 321m
    Dénivelé négatif : 318m
    Point haut : 915m
    Point bas : 712m 
    Difficulté : Moyenne
    Retour point de départ : Oui
    A pied
    Commune : Saint-Denis (La Réunion) (97400)
    Départ : S 20.935239° / E 55.467503°
    Carte et diagramme sur : https://www.visorando.com/randonnee-la…/carte-diagramme.html

    Accès : se rendre à Saint-Denis et prendre le Boulevard Sud. Suivre ensuite la direction de la Clinique de Sainte-Clotilde, puis de Bois de Nèfles, puis du Pic Adam et se garer à la fin de la route sur un parking. (D/A)

    (D/A) Au parking, s’engager sur le chemin bétonné qui part tout droit.

    (1) Au prochain virage, s’engager sur le premier sentier à droite en direction de la Roche Écrite (panneau indicateur). Le sentier est plat, large et agréable. Enjamber ensuite un premier ruisseau et poursuivre encore à plat à travers une forêt de bois de couleurs. Les premières marches arrivent rapidement mais s’avalent sans effort ou presque. À ce moment, profiter des quelques trouées qui donnent sur Bois de Nèfles.

    Le sentier s'aplanit ensuite rapidement en passant près de quelques chocas et filaos avant de replonger dans une forêt de bois de couleurs puis de goyavier. Une canalisation émerge parfois du sol : c’est cette canalisation qu’il faudra suivre jusqu’au captage et qui permet d’acheminer l’eau de la ravine jusqu’à Bois de Nèfles. Entrer ensuite dans une forêt de cryptomérias et de longoses. Quelques captages ont été installés ici et là dont un est situé près d’une borne avec les lettres AF (impossible à manquer car au beau milieu du sentier).

    (2) Suivre le sentier jusqu’au panneau ONF "Ravine du Paradis". Prendre alors à droite un sentier moins connu mais bien visible. Attaquer un dernier petit raidillon avec les traitres racines de cryptomérias. Le sentier est plat après et passe sous un couvert végétal dont les arbres sont courbés suite à la force du vent. Cette portion, très peu fréquentée, est bien agréable. Passer ensuite près d’un captage avant de passer dans un passage taillé dans la roche puis devant un second captage. Il est à noter qu’il y aura quelques micro-chutes à presque tous ces captages, apportant ainsi un agréable bruit à l’oreille.

    Après environs 5 à 10 minutes de marche depuis la précédente intersection, atteindre un canal qu’il faudra suivre jusqu’à la ravine. Les premiers mètres sont protégés par une barrière et offrent une belle vue sur la vallée de la Ravine Blanche. Bien profiter car ce sera le plus beau et un des rares panoramas de la sortie. Le canal a été récemment grillagé et comporte en plus une main courante. Avant d’arriver à la ravine il est possible de voir la vertigineuse chute de 50 mètres en aval de la prise d'eau du canal ! Vers la fin du canal, plusieurs passages permettent de rejoindre la ravine et d’aller voir cette haute chute en longeant celle-ci vers l’aval (non testé). Faire attention à la fin du canal car l’eau dépasse le grillage !

    (3) Une fois arrivé à la ravine, la remonter. Attention cependant aux roches qui sont très glissantes ! Les roches sont parfois très hautes et demandent de l’attention autant pour monter que pour descendre. Après environ 5 à 10 minutes de remontée, arriver près d’un joli petit bassin qui est alimenté par une belle chute de quelques mètres.

    (4) Revenir par le même itinéraire au point de départ (D/A).

    Points de passage :
    D/A : km 0 - alt. 712m - Parking
    1 : km 0.19 - alt. 742m - À droite vers la Roche Écrite 
    2 : km 0.91 - alt. 822m - Ravine du Paradis, à droite
    3 : km 1.65 - alt. 888m - Remonter la Ravine Blanche
    4 : km 1.72 - alt. 915m - Cascade
    D/A : km 3.43 - alt. 712m - Parking

    Informations pratiques :

    Itinéraire sans difficultés majeures mais avec des passages délicats, voire impossible à réaliser avec des enfants !
    La remontée de la Ravine Blanche se fait sur des roches très glissantes : Ne pas arpenter la ravine si l'eau est trop forte !
    L'eau dépasse du grillage sur le canal en fin de randonnée.

    Cliquer ici pour savoir comment se rendre au départ de la randonnée.

    Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée.

    Pendant la rando ou à proximité :

    À voir :
    - Le canal avant le (3)
    - La chute du (4)
    - La grande cascade d'environs 50 mètres (au (3) trouver un moyen de redescendre dans la ravine et la descendre jusqu'au cassé. Itinéraire pas encore testé mais qui me semble réalisable).

     

    À faire :
    -Possibilité de rallonger la balade en faisant La boucle du Pic Adam (au retour prendre à droite au (2)). : https://www.visorando.com/randonnee-la-boucle-du-pic-adam/


    votre commentaire
  • Situé dans les hauteurs de Saint-Denis, le Bassin du Diable fut longtemps publié dans de nombreux guides de randonnées. Le sentier est depuis tombé à l'abandon avant que des passionnés ne viennent le défricher. Ce lieu sublime doit son nom suite à la légende de Zoura. Il est accessible depuis plusieurs endroits, l'accès le plus connu étant le sentier partant depuis Bellepierre. C'est l'occasion d'avoir de belles vues vers la Rivière Saint-Denis. Je recommande fortement de télécharger la trace (disponible sur :https://randopitons.re/…/1167-boucle-bassin-diable-depuis-b…).

    Le dénivelé prescrit est surestimé. Compter environs 550 mètres de D+ et D- et non 911 et 908.

    Fiche technique :
    Durée moyenne: 4h45[?]
    Distance : 9.07km
    Dénivelé positif : 911m
    Dénivelé négatif : 908m
    Point haut : 712m
    Point bas : 398m 
    Difficulté : Difficile
    Retour point de départ : Oui
    A pied
    Commune : Saint-Denis (La Réunion) (97400)
    Départ : S 20.90495° / E 55.441426°
    Carte et diagramme sur : https://www.visorando.com/randonnee-le…/carte-diagramme.html

    Accès : prendre la direction de Saint-Denis et rouler sur le boulevard Sud jusqu’à l’intersection avec la D42. Prendre alors à droite vers le Brulé si vous venez du Port (à gauche si vous venez de Sainte-Marie). Rouler jusqu’à l’Allée des Fluorines à droite (indiquée par un panneau) qui démarre près d’un ancien panneau ONF indiquant le Bassin du Diable. Suivre le chemin jusqu’au parking à gauche.

    Je conseille de télécharger la trace car les multiples intersections croisés pour se rendre au bassin peuvent en tromper plus d’un. Le dénivelé est surestimé : il y a environ 550 mètres.

    (D/A) Reprendre la montée sur le Chemin des Fluorines.

    (1) Prendre ensuite à droite le Sentier du Bassin du Diable qui est indiqué par un panneau. Les premiers mètres sont agréables et se font sur un sentier bétonné pendant quelques minutes afin de faciliter l’accès aux quelques habitations. Profiter dès les premiers mètres des quelques vues vers le Colorado.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Le sentier s’engage rapidement en sous bois en suivant presque la courbe de niveau. Globalement, il ne sera jamais très difficile. Le sentier est bien visible mais c’est loin d’être un GR. Seuls quelques randonneurs chevronnés, des canyoneurs ou des gens du coin y vont encore. Lors des parties exposés il y a de belles vues sur la Rivière Saint-Denis. Après environ 15 minutes de marche, enjamber la Ravine Cresson avant de passer près d’un jolis oratoires. Les descentes et montées sont essentiellement dues au franchissement des ravines. Les vues sur Saint-Denis s’élargissent rapidement au contraire du sentier qui s’encombre un peu plus.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Au fur et à mesure de la progression, remarquer la présence de pestes végétales comme le goyavier, la liane papillon ou encore le raisin marron. Faire cependant attention aux multiples sentiers et ne rester que sur le sentier principal. Le sentier se rétrécit par moment mais ne sera jamais vertigineux.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Après environ 30 minutes de marche, le sentier enjambe la Ravine Source Rubinais (se référer à la côte 499 sur la carte). Il est possible de voir un captage ainsi que sa chute en remontant la ravine sur quelques mètres.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    (2) Vers la moitié du chemin, remarquer à gauche une canalisation, une flèche Rouge sur un rocher. Ce point de repère est situé sur une ravine moussue avec une canalisation qui l’enjambe. C’est ici que commence le sentier vers le Brulé et qu’il faudra prendre au retour. C’est aussi le signe que le sentier va bientôt s’engager dans le rempart du Bassin du Diable.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Après environ 1 heure de marche le sentier atteint le rempart. Les premiers mètres de la descente donnent déjà le ton : ça descend bien. Au cours de la descente, faire attention à un éboulis. Mais le passage est facile avec la main courante. Profiter de quelques trouées sur le rempart déchiqueté et à pic en aval du Bassin du Diable. Après avoir suivi au plus près la ligne de niveau, le sentier plonge de manière abrupte vers la ravine. Il est possible de voir la chute qui alimente le bassin avant la descente finale. Elle sera raide mais la ravine s’atteint rapidement. Il ne reste plus qu’à remonter celle-ci en sautant de rochers en rochers.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Arriver ainsi au Bassin du Diable. Il est alimenté par une haute chute mais qui n’est importante qu’après une période de forte pluie ainsi que par plusieurs petits ruisseaux.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    (3) Après avoir contemplé le bassin, redescendre la ravine jusqu’au point d'arrivée du sentier pris pour rejoindre le bassin.
    Continuer à descendre la ravine jusqu’à l’impressionnant cassé et sa chute de 144 mètres. La vue sur le Grand Bras est grandiose. Pour ceux qui on le vertige ne pas s’approcher du bord.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Admirer la vue et revenir à l’intersection de la flèche Rouge et la canalisation par le même itinéraire.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    (2) Prendre à droite le sentier qui longe la ravine en rive droite. La pente est plutôt bien prononcée sur les premiers mètres mais il y a quelques plats. Enjamber ensuite la Ravine Rubinais avant de profiter d’une vue sur l’autre versant de la Rivière Saint-Denis. À la fin du sentier, prendre à droite. Arriver à une piste et prendre à gauche puis tout de suite à droite sur un sentier. Aboutir à un kiosque et prendre à droite sur une route bétonnée qui mène rapidement à une belle aire de pique-nique.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Enjamber la Ravine Bambou pour atteindre un virage en lacet.

    (5) Partir dans la piste qui démarre à gauche, la suivre jusqu’au niveau du dernier kiosque et, au niveau de celui-ci, prendre le beau sentier à droite. Enjamber la Ravine Cresson. 

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    (6) À la fin du sentier, prendre à gauche sur une route bétonnée.

    (7) À la fin de la route, partir à gauche dans le Sentier des Vétivers. Le sentier est en béton mais est agréable à parcourir bien qu'en forte pente parfois tout en offrant de belles vues sur le Colorado.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    Rejoindre un premier lacet de la D42 et suivre le même sentier qui démarre à gauche du lacet. Rejoindre un second lacet de la D42.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    (8) Poursuivre sur le sentier à gauche, parvenir au troisième lacet.

    (9) Prendre tout de suite le sentier en béton qui descend à gauche après le lacet. Au chemin, prendre à gauche puis à droite à la fin de celui-ci en s’engageant sur un autre sentier bétonné.
    Passer devant deux oratoires et prendre à gauche à la prochaine intersection. Rejoindre ensuite un chemin bétonné et le suivre. Atteindre le carrefour du sentier du Bassin du Diable pris à l'aller.

     Le Bassin du Diable par Bellepierre et retour par le Canal du Brulé (RANDONNÉE)

    (1) Prendre à droite le trajet aller pour revenir au parking (D/A).

    Points de passage :
    D/A : km 0 - alt. 399m - Parking
    1 : km 0.09 - alt. 411m - Prendre à droite le Sentier du Bassin du Diable
    2 : km 2.56 - alt. 552m - Début du sentier vers le Canal du Brulé
    3 : km 4.05 - alt. 623m - Bassin du Diable
    4 : km 4.33 - alt. 525m - Chute de 144m
    5 : km 7.1 - alt. 696m - Obliquer à gauche
    6 : km 7.49 - alt. 648m - Continuer tout droit
    7 : km 7.79 - alt. 622m - Prendre à gauche le Chemin des Vétyvers
    8 : km 8.15 - alt. 560m - Prendre à gauche le Chemin des Vétyvers
    9 : km 8.37 - alt. 513m - Obliquer à gauche sur le sentier bétonné
    D/A : km 9.07 - alt. 399m - Parking

    Informations pratiques :

    Aire de pique-nique avant le (5).

    Itinéraire à éviter par temps pluvieux.
    Itinéraire pas trop difficile mais cependant pas à la porté de tous !

    Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée.

    Pendant la rando ou à proximité :

    (3) Le Bassin du Diable. Il doit son nom à la légende de Zoura.
    C’est une sublime fille qui développa au fil des années un caractère méprisable. Elle fut attirée par une belle fleur durant une de ses promenade au niveau d’un précipice. Elle joua sur son influence pour convaincre les hommes d’aller chercher la fleur pour elle. Elle choisit le plus jeune mais ce fut un échec et le garçon mourut en tombant de la falaise. Un autre garçon tomba fou amoureux d’elle et cueillit la fleur. Le piège se referma alors sur Zoura. Ainsi eut lieu le châtiment ultime car l’homme, que Zoura appela le diable et qui pour lui se considère comme la justice, entraîna Zoura dans le gouffre, vengeant et expiant ainsi les crimes de celle-ci par la souffrance. Le gouffre se remplit d’eau et format alors ensuite un bassin.
    Pour en savoir plus sur cette légende : http://www.mi-aime-a-ou.com/bassin_du_diable.php

    La chute de 144 mètres en aval du bassin (4).
    Le captage de la Ravine Rubinais et sa chute.

     

    Profiter des différents panoramas.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique