• Le Sentier du Gol depuis le Tévelave (RANDONNÉE)

    Le Tévelave est issu des mots malgache "tévé" et "lava" et veut dire : "grande forêt". On comprend facilement pourquoi ce nom avec cette randonnée qui regroupe 3 sentiers connut de la région du Tévelave : le Sentier des Ouvriers, le Sentier de Grande Terre et le Sentier du Gol. La quasi totalité de la randonnée chemine dans un sous-bois magnifique avec des vues rares, mais il est très agréable de marcher dans les bois de couleurs, les tamarins ou encore les cryptomérias. Les quelques points de vues sont tout de même beaux, en particulier celui sur les Makes. Il est cependant conseillé de commencer la randonnée tôt le matin. Le dénivelé peut impressionner (plus de 1000 mètres de D+), mais pour un bon marcheur, cette randonnée ne devrait poser aucun problèmes particuliers.

    Durée : 5h18m57 (durée prescrite par mon GPS : 7h00[?])
    Distance : 15.1km
    Dénivelé positif : 1120m
    Dénivelé négatif : 1117m
    Point haut : 1876m
    Point bas : 947m 
    Difficulté : Difficile
    Retour point de départ : Oui
    A pied
    Commune : Les Avirons (97425)
    Départ : S 21.206503° / E 55.355217°
    Me contacte pour avoir la trace

    Accès : Prendre la direction du Tévelave. Dépasser le village et continuer vers le Maïdo via la Route Forestière 6 du Tévelave. Quelques mètres après le début de la route forestière, une grande place permet de se garer à droite. la randonnée commence içi (D/A)

    (D/A)Continuer à monter sur la Route Forestière 6 du Tévelave. La route bétonnée s'élève doucement et offre quelques vues sur le village du Tévelave.

    (1)Après avoir effectué quelques lacets, prendre le Sentier des Ouvriers qui démarre à gauche dans un virage (c'est le premier sentier). Le Sentier des Ouvriers est actuellement fermé : prendre ces responsabilités même s'il est en parfait état. Il longe une canalisation et suit la courbe de niveau au départ. Enjamber rapidement un affluent du Bras de Jeanne. Il entame ensuit une pente assez prononcée faite avec des marches. Croiser une première fois la route forestière et prendre à gauche. Un éboulis à eut lieu à cet endroit mais des aménagements ont été fait. Quelques mètres plus loin, une cascade se laisse voir : le Sentier des Ouvriers passe juste en haut.

    (2)Reprendre le Sentier des Ouvriers qui démarre quelques mètres plus loin à gauche. Il amène rapidement à la ravine. Il faudra la redescendre sur quelques mètres pour aller jusqu'à la cascade. Haute d'environs une dizaine de mètres, elle alimente un sombre bassin. Il est hélas difficile de voir le pied de la chute. Prendre quelques minutes pour contempler la chute et remonter la ravine sur quelques mètres. Le sentier à parfois disparut suite au forte crues : il suffit de suivre les traces blanches. Après quelques mètres, reprendre une bribe de sentier en rive gauche puis traverser la ravine et reprendre le sentier en rive droite. Après une petite pente, une vue offre sur l’Îlet du Noir Mort. Arriver à une forêt de cryptomérias et laisser le sentier qui descend à gauche vers l’Îlet du Noir Mort.

    Croiser une deuxième fois la route forestière et continuer tout droit pour rester sur le Sentier des Ouvriers. Laisser ensuite le sentier qui part à droite vers aux Sources du Bras de Jeanne et aux Sources Dussac. Traverser une troisième fois la route forestière pour prendre le sentier qui monte tout droit.

    (3)Arriver une 4ème fois à la route forestière au niveau d'un lacet et reprendre le Sentier des Ouvriers qui démarre à gauche du lacet. Le sentier est toujours sous les cryptomérias avec de tristes étendues de longoses (plante envahissante). La montée est constante mais est loin d'être sévère. Certains cryptomérias ont été abattus : s'offre alors une vue sur le sur le Piton Mare à Boue, le Plate, le Piton Calvaire et l'océan au loin. Arriver une cinquième fois sur la route forestière et la suivre sur la gauche.

    (4)Après quelques mètres, suivre à gauche le Sentier des Ouvriers. Le sentier est un peu plus plat sur cette portion.et toujours sous les cryptomérias avec des marques blanches peintes sur les troncs.

    Le sentier croise la route une cinquième fois et reprend de l'autre côté de la route par des marches un peu hautes. Retrouver la route forestière une sixième fois au niveau du Kiosque Blanc. Prendre alors à droite puis à gauche sur le premier sentier.

    (5)Aboutir à une piste et la suivre sur la gauche. Elle est parfois un peu envahie, mais rien de méchant. Arriver en quelques minutes à l'observatoire des papangues. Comme son nom l'indique, les plus chanceux pourront voir voler cet oiseau. Plusieurs panneaux explicatifs permettent de se renseigner sur lui.

    Revenir ensuite au (5) par le même chemin et remonter la route pour prendre le Sentier des Ouvriers qui démarre à droite quelques mètres plus loin. Laisser ensuite les deux discrets sentiers de droite. Croiser une 8ème fois la Route Forestière 6 du Tévelave.

    (6)Faire un virage en gardant la droite et prendre le premier sentier à droite. Quelques rares trouées donnent vers l'Est. Le sentier quitte la forêt de cryptomérias pour s'engager dans une forêt de bois de couleurs.

    (7)Croiser la route une 9ème fois, garder la droite et prendre de nouveau le premier sentier de droite. La retrouver une 10ème fois en continuant tout droit sur le Sentier des Ouvriers puis une onzième et dernière fois : suivre alors la route à gauche.

    (8)Au niveau de la première piste à gauche (Piste des Longoses), s'engager sur celle-ci, enjamber la Ravine des Avirons (qui sert de frontière naturelle entre la commune des Avirons et celle de St-Leu) et prendre le premier sentier à droite (Sentier de Grande Terre). Laisser ensuite le premier discret sentier à gauche. Le Sentier de Grande Terre chemine dans une magnifique forêt de tamarins. Le jeu de lumière est assez jolis, surtout quand c'est le levé du soleil ! Hormis les tamarins, quelques calumets s'invitent içi et là. En début de montée, il faudra passer sous un énorme tronc de tamarin du plus bel effet. Les longoses et autres plantes épiphytes ont déjà commencer à le coloniser. Quand il y'a du brouillard, cette forêt peut faire penser à certaines forêts du Seigneur des Anneaux. Certaines portions ont été creusé par les pneus des cyclistes.

    Vers le milieu de la montée sur le Sentier de Grande Terre, laisser de nouveau un discret sentier à gauche. La montée est constante mais la pente est loin d'être forte. Certaines portions du sentier sont plus étroites à cause de l'envahissement des longoses, mais il y'a toujours de magnifiques tamarins à admirer. L'arrivée près de quelques lacets matérialise le fait que plus de la moitié de la montée sur le Sentier de Grande Terre à été fait.

    (9)À la fin du sentier, prendre à droite sur la Route Forestière 9b des Tamarins. Enjamber de nouveau la Ravine des Avirons et tourner à gauche sur la première piste (Route Forestière 83 du Haut Tévelave).

    (10)Laisser le premier sentier de droite. Faire un virage et prendre le prochain sentier à droite. Il s'agit du Sentier Mario. Il recroise la piste un peu plus haut : continuer tout droit. Rejoindre de nouveau la piste et prendre à gauche.

    (11)Reprendre le Sentier Mario qui démarre à droite quelques mètres plus haut. Il chemine toujours sous les tamarins. Rejoindre de nouveau la piste et prendre à droite puis à droite sur le premier sentier. Garder la droite à son terminus puis prendre le premier sentier à gauche.

    (12)Obliquer à droite et laisser le Sentier des Tamarins. Arriver une énième fois à la route forestière : la suivre sur la gauche puis tourner à droite sur le premier sentier. Il enjambe une ravine et rejoint un mirador.

    (13)Garder la droite au niveau du prochain carrefour (juste au niveau du mirador). Sa y'est le plus dur est terminé. Le sentier est en légère descente. Les tamarins se donnent en spectacle avec des Barbes de Jupiter. Les ravines sont nombreuses sur cette portion. Lors des portions les plus étroites, le sentier est protégé par des rambardes en bois.

    (14)Après environs 20 minutes depuis le mirador, prendre à gauche au premier croisement sur le Sentier du Gol. Le sentier remonte un peu en enjambant toujours des ravines. Certaines comportent des cassés. Environ 15 minutes sont nécessaire pour arriver au point de vue. D'içi, la vue sur le Sud de l'île et les Makes est sublime ! À condition d'arriver de bonne heure (si possible avant 9 heures). Un vénérable tamarin veille sur le point de vue.

    Profiter de la vue et reprendre la progression sur le Sentier du Gol. Le sentier longe le rempart des Makes avant de s'en éloigner. Certains troncs de tamarins barrent le sentier mais il est possible de les contourner. D'autres continuent de vivre à l'horizontale. Quelques portions sont équipés de rambardes en bois.

    Repasser par le (14) et garder la gauche vers le départ du Sentier du Gol. La descente est constante avec le même type de végétation : tamarins, fanjans, fushias, fougères etc. Arriver à une piste et garder la droite sur le Sentier du Gol. Il la croise ensuite une seconde fois. Prendre à droite sur celle-ci puis de nouveau à gauche sur le premier sentier. Au prochain croisement garder la gauche.

    (15)Rejoindre ensuite la Route Forestière 6 du Tévelave. Il faudra la suivre à gauche sur quelques mètres et prendre le premier sentier de droite. Il permet d'éviter un long lacet. La végétation commence à le boucher sur certaines portions, mais sa passe sans coupe-coupe et le sentier est encore visible. Prendre à droite à la route forestière, faire un virage et prendre ensuite le premier sentier de droite. Il ressemble plus à une ravine qu'à un sentier. Rejoindre de nouveau la route pour prendre à droite. Faire de nouveau un virage et prendre le premier sentier à droite.

    Arriver à la route et la suivre sur la droite sur plusieurs centaines de mètres (environs 500). Enjamber le Bras Marot et suivre le premier sentier à droite qui démarre dans un virage et aboutir une cinquième fois à la route forestière.

    (16)La suivre en gardant la droite pour prendre de nouveau le premier sentier à droite. Cette portion s'apparente cependant plus à de l'aventure. (Pour ceux qui veulent l'éviter : suivre la route puis après avoir enjamber la première ravine, prendre le premier sentier à gauche. Rejoindre la route et reprendre chemin prit à l'aller) Le sentier est totalement caché par des longoses. Sa passe, mais il vaudrait mieux venir avec un coupe-coupe. Les habitués de ce genre de sentier pourront encore le deviner. Quelques longoses coupées confirment le bon chemin. Il faudra faire attention ou mettre les pieds car on voit difficilement le sol avec autant de verdure. Faire attention à un passage un peu délicat à la fin du sentier.

    Arriver à la route et la suivre sur la droite. Prendre le premier sentier à gauche. Il rejoint la route forestière au niveau de la dernière portion du Sentier des Ouvriers. Revenir alors au point de départ par le même chemin (D/A)

    Points de passage :
    D/A : km 0 - alt. 951m - Le Tévelave
    1 : km 0.57 - alt. 991m - Prendre à gauche le Sentier des Ouvriers
    2 : km 1.1 - alt. 1068m - Reprendre à gauche le Sentier des Ouvriers
    3 : km 1.59 - alt. 1140m - Kiosque, garder la gauche
    4 : km 2.05 - alt. 1231m - Reprendre à gauche sur le Sentier des Ouvriers
    5 : km 2.45 - alt. 1295m - À gauche sur la piste
    6 : km 3.18 - alt. 1357m - Tourner à droite 
    7 : km 3.54 - alt. 1414m - Garder la droite
    8 : km 3.98 - alt. 1484m - Prendre à gauche la Piste des Longoses
    9 : km 5.71 - alt. 1733m - Fin du Sentier de Grande Terre, à droite
    10 : km 6.1 - alt. 1746m - Garder la gauche
    11 : km 6.33 - alt. 1786m - À droite sur le Sentier Mario
    12 : km 6.69 - alt. 1858m - À droite vers le mirador
    13 : km 6.87 - alt. 1865m - Mirador, à droite
    14 : km 7.65 - alt. 1814m - Garder la gauche sur le Sentier du Gol
    15 : km 9.88 - alt. 1708m - À gauche sur la route forestière
    16 : km 10.93 - alt. 1565m - Garder la droite sur le sentier
    D/A : km 15.1 - alt. 949m - Le Tévelave

    Informations pratiques :
    Commencer la randonnée à 6 heures au plus tard
    Le Sentier des Ouvriers est actuellement fermé : il est très praticable mais celui qui s'y engagera, le fera sous son entière responsabilité
    Plusieurs tables et kiosques durant la randonnée
    Le sentier après le (16) est en très mauvais état : prévoir le coupe-coupe !

    Cliquer ici pour savoir comment se rendre au départ de la randonnée.

    Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée.

    Pendant la rando ou à proximité :
    À voir :

    -La cascade peu après le (2)
    -L'observatoire des papangues
    -Le mirador (13)
    -Le point de vue sur les Makes
    -Le Sentier des Ouvriers : ce sentier s'appelle ainsi car pendant la construction de la route forestière, ils empruntaient ce sentier pour pouvoir rejoindre les travaux

    « Le Bassin VacoasL’Îlet du Noir Mort et la vallée du Bras de Jeanne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :